Les indicateurs importants pour déterminer la maladie du chat

mutuelle pour chat

Comme tout animal, un chat n’est jamais à l’abri d’un souci de santé. Ne recourant pas à la parole, comment connaître s’il est malade ?

Quelques symptômes principaux à connaître

Le sommeil et le changement de comportement sont des signes alertant pour savoir si un chat est malade. Si ce félin se déplace anormalement, dort plus que d’habitude ou montre des signes de fatigue, son état général est à surveiller de près. À part cela, une agressivité soudaine, une irritabilité, une agitation et un comportement distant peuvent indiquer que ce mammifère souffre. Stressé, cet animal de compagnie peut griffer quand on le touche. Puis, il ne se laisse plus approcher.

En plus de ces symptômes, le miaulement du chat est un signe à surveiller. Pour un compagnon à quatre pattes normalement bavard, un mutisme est parfois un indicateur d’une affection. Si tous ces signes se présentent, une prise de température rectale du chat confirmera sa maladie. Avec une température supérieure à 39°C, celui-ci a de la fièvre. Une hypothermie, notamment une température inférieure à 38°C est également un mauvais signe.

Une baisse de poids, une perte d’appétit et autres indices

Les symptômes précédents sont souvent accompagnés d’une baisse de poids et d’une perte d’appétit. À savoir que certaines maladies peuvent faire maigrir le chat, même si ce dernier mange comme d’habitude. Par ailleurs, une envie de boire excessive et une déshydratation s’avèrent aussi être des indicateurs importants à ne pas négliger. La déshydratation peut être vérifiée en tirant légèrement sur la peau du cou de l’animal et en la relâchant. Si sa peau ne revient pas rapidement, elle est confirmée.

Un chat qui régurgite est tout à fait normal, car il avale ses poils durant sa toilette. Par contre, s’il vomit répétitivement, cela indique qu’il est malade et fait face à une indigestion ou à un empoisonnement alimentaire. Avec ces signes alertant, le maître doit faire appel à un vétérinaire. D’ailleurs, si le félin est inscrit à une mutuelle pour chat, les frais de celui-ci pourront être remboursés jusqu’à 100%.

3 autres signes physiques à ne pas négliger

La vérification du pelage du chat est indispensable pour connaitre son état de santé. En cas de poils sales, collés, gras, ternes ou pelés, le félin peut faire face à une maladie. Ainsi, il est nécessaire de contrôler minutieusement la présence de croûte ou de parasites dans sa fourrure. La chute de poils, les rougeurs, les irritations et les démangeaisons peuvent également être la preuve de l’existence des parasites. On compte, par exemple, la gale ou la teigne.

Le regard du chat peut aussi indiquer une pathologie. Une troisième paupière peut apparaître et la muqueuse change de couleur en cas de maladie. À noter que ses yeux ne devraient pas couler ou avoir un aspect humide et vitreux. En outre, s’il y a un doute de santé, il est indispensable de surveiller l’état des selles et de l’urine du chat. Si ses selles présentent des traces de sang, petites, plus dures ou molles que d’habitudes, l’animal peut être infesté par des vers. Il est tout à fait possible qu’il soit atteint d’une infection intestinale.

Laisser un commentaire